Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quels temps-çi et qui l'eût cru !

Publié le par Fabie

Quelle époque ! Je me suis faite encorner par une vache dans les Pyrénées, la reine des anglais est morte, et Lisa, notre petite fille de 20 ans, vient de faire un discours à la cérémonie de l'anniversaire du discours de De Gaulle à la jeunesse en Allemagne, à Ludwigsburg devant un parterre de quelques centaines de personnes.

De mon côté, c'est plus de peur que de mal même si j'ai eu droit à l'hélicoptère depuis le bas du Pic du Midi jusqu'à l'hôpital de Tarbes. Allongée sur un brancard, j'ai pu voir combien une pale d'hélicoptère était longue mais je ne pouvais pas voir le paysage une fois installée dedans. J'ai un gros gros hématome  en couleurs réjouissantes sur le flanc droit, du mal à tousser, rire, me redresser mais la corne n'a pas touché le foie, ouf. Quelle chance !

La reine est morte, vive le roi écolo qui, hélas, n'aura sans doute pas beaucoup  voie et voix au chapitre. Et je vous le dis, ça va être la mode des chapeaux et tenues roses ou verts !

Enfin Lisa, après plusieurs épreuves de sélection, avait été sélectionnée pour parler de l'Europe et De Gaulle et tout ça, pour la France, avec un jeune allemand. Voici le lien si vous avez l'envie de regarder :

https://youtu.be/czcuR8ZQ55M

Au revoir, à la prochaine fois.

 

À savoir aussi : une belle exposition de peintures de Christine Dussaud à la médiathèque de Chateaugiron, avec des ciels tourmentés de toute beauté ...

 

Partager cet article
Repost0

Onze, zeno et autres ...

Publié le par Fabie

Aujourd'hui, c'est le 11 Juillet. Et je trouve qu'on ne s'intéresse pas assez à ce chiffre. Quand même, 11 ans, c'est l'âge où on rentre en sixième, c'est la note au baccalauréat qui te rend complètement légitime pour l'obtention du diplôme. Et puis il y a combien de joueurs dans une équipe de football, hein ?  

                                                               

Vive les onze et tous les z qui suivent jusqu'à seize. Tout change entre l'âge de 11 ans et celui de seize. Comme si la dernière de l'alphabet avait un pouvoir de décomposition dans un premier temps puis de recomposition ensuite. Et tout ça à cause des ...zhormones !!

"À Nantes, à Nantes, si tu y vas ..." Nous y sommes allés, jusque sur l'île où sont les machines dont l'énorme éléphant qui déambule avec majesté. Et puis ce pendule qui oscillera jusqu'à la fin des temps, qui sait ? Mais aussi le Mémorial de l'abolition de l'esclavage, un lieu construit au ras du fleuve pour donner une idée de ce que voyaient les esclaves pendant leur "voyage" entre l'Afrique et les Amériques ou bien l'Europe. Et puis on y apprend une chose incroyable et terrible, c'est qu'il y a encore -au moins- 250 millions d'esclaves dans le monde, dont beaucoup d'enfants ...

Nos enfants et leurs enfants, eux, ont joué, beaucoup joué. Et le souci à notre niveau matériel dérisoire mais réel, c'est de savoir quoi faire de tous ces Legos et autres briques qui se retrouvent en vrac dans de vastes caisses dans lesquelles on plonge les mains en les tripotant avec un bruit tout à fait sympathique ! D"abord force est de les nettoyer : des années de poussière au garage ... et puis les trier pour laisser au suivant une chance de bâtir quoi que ce soit. Bref, ce fut un sacré chantier . Et la photo, ce sont onze arbres (dites le à haute voix) issus d'une plantation très ancienne mais qui ont survécu.

Et il reste énormément de choses à voir à Nantes. Il faut y retourner !

Alors, pas de bains de soleil ces jours ci, d'accord ?

À bientôt ou plus tard, mais bises illico.

Fabiebaf !

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Des rides et des éclats .

Publié le par Fabie

Nous sommes le 1er Juillet, un mois qui résonne avec vacances mais la date tombe un vendredi, une fin de semaine et, de surcroît (!), l'école n'est pas encore finie . Tout fout le camp ! J'aime les commencements, les surgissements, les éblouissements, même fugaces. Tiens, par exemple une petite vision du matin :

 

Ou encore mieux :

C'est moins beau qu'en réalité, certes, manquent les nuances de vert ...

du genre du vert de cette photo, c'est du vert de gris comme on dit. Mais j'aurais voulu du vert d'huître, vivant, transparent et dense à la fois.

Heureusement qu'existent ces plaisirs simples des sens à côté des rappels de contrôle technique et autres injonctions citoyennes à la vaccination pour les vieux de notre âge. Ma voiture est plus jeune que moi mais elle a déjà pris quelques rides :

N'e ket grav' ! Une voiture me poursuivait quand j'arrivais à la maison et j'étais trop pressée de tourner ...

Et puis les rides ont leur charme, non ?

Ciaô bellissima et bellissimi !

 

Partager cet article
Repost0

La plus longue ...

Publié le par Fabie

... journée de l'année. Bon, j'en ai raté le début et je ne sais pas si j'en verrai la toute fin mais je ne suis jamais fâchée quand le roi soleil amorce sous nos latitudes un infime recul. Je serai heureuse aussi le 21 Mars lorsqu'il épousera la dynamique inverse, certes, mais  toute suprématie mérite des rappels à l'ordre !!

C'est à cause de l'inclinaison de l'axe de la terre (23°,5) sur son chemin autour du soleil. Il monte de plus en plus haut jusqu'au jour de l'été et puis il entame sa demontada (?). Et on entre alors dans le signe du Cancer, qui n'est autre que le crabe à la curieuse démarche. Soit dit en passant, la nouvelle lune du 29 Juin donnera certainement lieu à quelques excès.

Au marché, j'ai voulu acheter un canard. Pour être obligée faire une mare. Pour patauger ensemble et j'aurais eu des ailes bleues à secouer au sortir de l'eau pour éclabousser autour de moi et faire des arcs-en -ciel ...

Vous voulez écouter une belle chanson ? Écoutez : Le canard a les ailes bleues, un texte de la Kantélétar , recueil finlandais de chansons et poèmes. C'est paru sur l'album : Vers l'extrême nord du monde- paru chez Kerig dans les années 80. Bonne quête !

Et belle soirée à fendre le coeur des pierres, tellement la musique sera bonne, bonne, bonne !!

 

 

Ne pas déchiffrer l'arrière plan, j'ai dû faire la photo manuelle d'une image du web .

Au fait, la musique de cette chanson est de Gérard Delahaye et les paroles de Jean-Luc Moreau.

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Pas de papillon !

Publié le par Fabie

Hé, vous êtes encore là ?

Moi, je ne sais pas ! Ce n'est pas toujours évident de rentrer dans son habit de scribouilleuse quand on a été happée par la vie familiale et sociale du mois de juin qui ne finit pas de nous faire chanter, de nous faire nous réunir, de nous faire voter, de nous fourguer ses degrés de trop ...

Il faut se poser. Devant les fleurs du jardin, public ou privé, s'asseoir sur un banc, regarder voleter des insectes qu'on n'avait jamais vus avant ...

Fermer les persiennes et savourer les rais de lumière qui passent à travers.

Se souvenir du dernier bain -frais au début mais si agréable après !

Et attendre au seuil de l'été la venue de sauveurs sauveteurs, qui sait ?  au fait, vpus connaissez la SNSM, société de sauvetage en mer ?  Ils font du bon travail, même quand aucune tempête ne pointe à l'horizon bleu pâle .

Bien à vous,

Fabie

 

Je n'ai pas réussi à faire une photo satisfaisante de papillon sur le Budleia, l'arbre à papillons et pourtant, il y en avait. Des roses encore un peu roses à la place ...!

 

 

 

Partager cet article
Repost0

La chorale

Publié le par Fabie

J'ai du mal à tout faire tenir dans ma tête quand je me mets à y penser : toutes les journées passées soit ici soit là, à faire ceci cela. On peut continuer tout droit devant sans se retourner mais bon, ça fait du bien de s'arrêter et de reprendre la conversation avec vous.

Alors nous avons eu l'épisode chorale avec une soirée en public où nous (les anciens) avons essayé d'être à la hauteur pour interpréter des chansons de jeunes avec des paroles si improbables qu'on avait du mal à les mémoriser, genre : Everything Matters" de Pomme. Nous ne chantions que la partie en français, pourtant ! :

Quelque part avant l'aube, Quand la lumière veut nous voir (ça c'est une belle trouvaille),Quelque part dans le monde, Un oiseau s'endort sans bruit,Toi et moi, Dans la nuit on trouvera, Quelque part où déposer, Les fleurs qu'on a cueillies ...

Et aussi : Gaffe aux autres de Ben Mazué et Jeremy Frerot, dont une partie du refrain raconte que :

Je veux que nos caresses s'emmêlent et soient notre sens (ou bien est-ce notre essence ?), Que nos caresses soient le fruit de réjouissances, Que la tendresse soit toujours placée devant, Le temps qu'il reste à nous aimer...

Et puis : Je ne veux pas travailler de Pink Martini :

Ma chambre a la forme d'une cage, Le soleil passe son bras par la fenêtre, les chasseurs à ma porte comme des ptits soldats, Qui veulent me prendre. Je ne veux pas travailler, je ne veux pas déjeuner, je veux seulement l'oublier, et puis je fume ...

J'espère que ça aura aidé mes neurones à rester sautillants ! En tout cas, j'ai bien aimé être sur une scène, parmi toute cette bande hétéroclite de jeunes, moins jeunes et moins moins jeunes, avec toutes les couleurs des voix.

Lalalalala, la la la sur l'air qui vous plaira !

Bises de Falala

 

 

 

Notre cheffe de choeur, Maela.

Partager cet article
Repost0

Pftttt...

Publié le par Fabie

Aujourd'hui jeudi, les chrétiens fêtent l'Ascension. L'histoire religieuse imprègne tellement la vie "temporelle" que c'est un jour férié. C'est la célébration de la disparition soudaine de Jésus du monde visible. Pchttt..., et il n'était plus là, parti rejoindre sans doute son papa. .  Un jour sans travail, c'est toujours bon à prendre, surtout quand il en enjambe un autre et dessine un joli pont.

  Une amie m'a offert un livre de Laurent Kloetzer, Issa Elohim .(Une heure Lumière. Le Bélial) C'est l'histoire d'un Elohim, au choix c'est un dieu ou un être surnaturel, qui apparait, disparait. Pffffttt, il reviendra, ou pas .... Il parle d'un monde," juste sous le ciel", de bonté et de douceur :

"Maintenant nous portons des vêtements infiniment doux, nous dormons dans des lits blancs comme des nids, nous mangeons à une table illuminée de chandelles. Nous sommes des princes sans arrogance, ici on nous traite avec bonté et tout ce que nous recevons nous le redonnerons à notre tour."

Pendant ces temps, les nôtres, pleins de guerre et incertitudes, les (belles) histoires sont les bienvenues !

Ho hisse, encore un effort pour rejoindre notre rêve ...

"Somewhere, over the rainbow ..."

Partager cet article
Repost0

Haut ho !

Publié le par Fabie

Je reviens d'une région pleine de verts : le Haut Doubs. Des nuances à n'en plus finir, des prairies aux sapins, épicéas ou feuillus.  L'air pur du  plateau -800m quand même ! Et surtout  des cousines et cousin, tous uniques et pourtant reliés par nos ascendants et l'histoire familiale.

C'est le pays du Comté, le fromage, vendu dans les fruitières des bourgades. C'est l'or jaune du coin auquel on voue un culte mérité ! "Bien plus qu'un simple fromage..." "Riche en phosphore, en calcium, en sels minéraux et protéines, le Comté est un aliment précieux ..." Bref, on en fait là bas tout un fromage !

Grâce à qui ?

 

Il  a plu cette nuit à Rennes, ça c'est une nouvelle, les barriques sont pleines et rassuré le jardinier.

Faites attention à vos têtes, si vous croisez des arbres. Le chapeau reste la meilleure arme contre les piqûres de guêpe ou l'installation de tique sur le cuir chevelu ou le cou. J'en ai fait l'expérience  ...

L'été durera t-il jusqu'à l'été ?

Bibises ...

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

De l'eau

Publié le par Fabie

Le 12 Mai, en principe, on tient le bon bout en matière de températures . Pour ce qui est de l'eau, il en faut mais on ne peut pas choisir la date ! alors forcément il y aura des mécontents . Pourvu qu'il y en ait car sans eau, nous sommes au fond du trou, au bout de la route, au fin fond de la forêt qui va crier famine . Et les oiseaux ne boiront plus au calice des fleurs, à la mer des flaques ...

Je n'aime pas économiser l'eau ou plutôt ça me coûte, car bien sûr je fais des efforts.  Je l'aime sur mes mains, ma peau et même la regarder couler me fait du bien. L'eau coule........... Vous avez lu ou vu Jean de Florette de Pagnol mis en images par Claude Berry avec Daniel Auteuil et Yves Montand. C'est l'histoire passionnante de la quête d'une source enfouie et d'un amour barricadé. Et quand les barrières s'effondrent, c'est le jaillissement superbe !

Les russes ont remis en eau un canal que l'Ukraine avait fermé car elle aurait servi à alimenter la Crimée, annexée par les russes  ... Ce qui devrait être la première ressource pour l'humanité devient sujette à des enjeux politiques.
 Ce n'est pas nouveau, je sais mais on ne peut pas s'habituer à tout quand même !

Il va falloir danser pour la pluie, alors à vos pas tapés ou volants !!

   

   

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

En route !

Publié le par Fabie

Le parti des boutons d'or, ça fait un peu con-con, non ? Je voudrais néanmoins réunir des gens de bonne volonté pour échanger des idées mais je n'ai pas la force pour insuffler autre chose que des mots ! Je voudrais pourtant tellement être une passionaria mais bon, faut faire avec ce qu'on a !!

Qui m'aime me suive, dit-elle, et ils se mirent en route de bienveillance (ou de non agressivité) vers les sources des pouvoirs législatifs, exécutifs, spatio temporels et spirituals .

On y va ? 

Des bises à partager ..............

 

            

                                 

 

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>