Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Et puis surtout

Publié le par Fabie

... la santé !

Mais surtout de l'amour, toujours ! Trouverez vous l'endroit où se cache le baiser sur cette photo ?

On peut  embrasser les nuages aussi ou l'azur ou la première personne qui se trouve autour de vous .

Après, il y a le monde ... Mais il faut bien se cantonner au sien et s'y sentir à l'aise pour espérer contribuer à l'harmonie générale, non ?

Je ne prends jamais de résolution en début d'année, j'ai trop peur de ne pas les tenir !

Mais j'espère vous, te, voir en pleine possession de vos moyens tout au long des jours .

Bons baisers de Janvier.

Fabie

Partager cet article
Repost0

Au fond

Publié le par Fabie

Au fond
Au fond

Nous y sommes, au fond des jours. Si le soleil continuait à se coucher de plus en plus à l'est, nous serions comme dans les pays septentrionaux.

Bientôt la pile des jours va s'écrouler et il n'y aura plus qu'à en faire une nouvelle. Encore heureux qu'elle n'ait  pas dégringolé avant, avec tout ce qui se passe, mes bonnes gens !

À Noël, à Noël, à la Noëlle aussi, hé ! Nous chanterons tous en choeur, c'est l'occasion de faire ça en famille. La chorale ne nous entendra pas !

J'ai arrosé les plantes ce matin, celles qui fleurissent on ne sait pas trop quand, peut-être tous les deux ans, en appelant du fond du coeur de grosses fleurs rouges à éclore. Ça ferait tellement du bien ...

Je sais qui va gagner le match de dimanche mais je ne le vous dirai pas !!

À vos sapins !

Je vais aller en prendre un

de ce pas .

Je vous bise et rebise,

Fabie

Partager cet article
Repost0

Le premier jour

Publié le par Fabie

Le premier jour du mois d'décembr(e)

  faut commencer l' décompte

de ceux qui restent avant Noël

c'est pour qu'on s'impatiente

avant d'arriver au jour dit

 sommet de l'or, du rouge du vert

 étoiles,  rubans,  ficelles ...

 

Il y aura des parfums, oranges et sapin

Des oh!, des ah!

Et caetera ...

(Écouter, si vouloir plus, la chanson Papier Cadeau)

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Grand jour

Publié le par Fabie

Hier l'assemblée nationale a adopté un projet de loi visa pendant laquellent à inscrire le droit à l'avortement pour toutes les femmes dans la Constitution. C'est un grand jour !

J'ai avorté une fois fin des années 80. Le gynéco, quand il m' avait appris la nouvelle, m'avait seulement dit : "il n'y a plus qu'à espérer que ce sera une fille !" J'avais déjà quatre garçons ...

Le jour dit, on m'a laissé sur un brancard dans une allée pendant deux heures sans aucune information. Du coup, je me suis rhabillée et suis rentrée chez moi, n'étant plus trop sûre de ma décision. J'y suis retournée le lendemain matin et l'opération fut menée à bien ...

 

J'ai regardé sur Arte un documentaire sur Magellan qui m'a passionné. Il était né portugais au début du16ème siècle et il voulait découvrir le passage vers l'autre océan que l' on ne savait pas atteindre en partant vers l'ouest. Mais on savait que sur les îles Molluque on trouvait des clous de girofle et Magellan promit au roi d'Espagne qui voulait bien financer son expédition, de lui en ramener. Il n'était en odeur de sainteté ni au Portugal qu'il avait délaissé, ni en Espagne puisque portugais !

Il va vivre avec ses cinq navires une expédition des plus aventureuses, naviguant dans des eaux inconnues et cherchant sans relâche ce fameux passage vers l'autre océan. Il mourra avant la vraie découverte de ce passage, victime de la flèche d'un autochtone...

La suite au prochain numéro mais vous savez déjà presque tout et vous pouvez encore regarder toute la saga sur Arte.

Bon vent !

Partager cet article
Repost0

Avec le temps, va ...

Publié le par Fabie

Quand on prend de l'âge, on a forcément plus de recul par rapport aux événements passés. Et on peut voir fleurir dans les médias -livres, films- des témoignages débarrassés des passions trop partisanes.

Merci Élie de m'avoir donné le livre de Annie Ernaux  ,   Les années"  ,  ce sont toutes les années depuis notre jeunesse jusqu'au début des années 2000 dont elle parle. À partir de photos d'elle d'époque. Des évènements dont parlaient les parents puis ceux dont nous avons directement eu connaissance. Et de s'insurger, bien sûr, contre la guerre du Vietnam et puis défiler en 68 et puis et puis ... Et puis les enfants arrivent, les histoires d'amour et toute cette sorte de choses. On écoute les nouvelles, on réagit mais pris dans le temps des jours, c'est surtout nos propres histoires qui comptent. Je dis "on" mais je veux dire "je" car d'autres sont plus sensibles à l'histoire du monde.

Tout ça pour dire que j'apprécie le recul qu'apporte le temps. Et l'analyse plus rigoureuse des évènements. Par exemple, le film : "Les repentis" parle de l'histoire d'un commando de l'ETA , agissant à une période où nous étions au fait de ce qui se passait, avec même une petite sympathie avec leur action, nous qui habitions dans le Finistère et suivions -de loin- les revendications du Front de Libération Breton. On n'a pas de barrière quand on est jeune et content de trouver une application à sa volonté de revendication contre l'ordre établi trop souvent injuste.

Et maintenant je regarde avec intérêt et amusement les histoires de la couronne d'Angleterre ...

Et c'est la fin de "Plus belle la vie" que je ne suivais pas mais dont ils parlent, à la radio, comme un très bon reflet sociétal des quinze dernières années.

Je préfère vous faire part de mes réflexions ici car c'est plus difficile pour moi de caser ça pendant un repas avec des amis !

Tiens, voilà le soleil, on est contents, pas contents, contents !

Moi embrasser vous ...

 

Partager cet article
Repost0

La fleur et le torchon

Publié le par Fabie

L'autre jour, une fleur d'orchidée toute blanche tomba dans l'évier où reposait un torchon sali de gris. La beauté côtoyait la saleté.

L'autre jour, roulant en voiture, un dimanche, parmi beaucoup d'autres véhicules, je me suis dit que notre homo sapiens, économicus, amantibus et pedibus, était vraiment un homo automobilus ! Qui ne conduit pas de nos jours et pourtant il va bien falloir désapprendre pour utiliser les transports -amoureux?- en commun. Qu'est-ce qu'on va s'aimer !

Le chêne du jardin est bien décidé à garder ses feuilles.

Et vous, vos ailes, comment vont-elles ? Pensez à les ouvrir de temps en temps pour ne pas qu"elles sentent le renfermé ...

Je vous souhaite de courir sur votre ligne de crête.

Tchao bellissimo et carissimo !

 

 

Partager cet article
Repost0

Un vent de pruderie

Publié le par Fabie

J'aime bien le vent, il souffle en ce moment. Les feuilles volent, c'est la moindre des choses mais c'est dans un sens qui annule tout mon travail d'hier de nettoyage de l'allée.

Demain vacances des écoliers et ... des maîtresses qui n'en peuvent plus . Jamais je n'ai pensé aux vacances des maîtresses quand j'étais petite. C'étaient des personnes quasi sacrées, en tout cas au-delà des vicissitudes de la vie courante.

Il me semble que tout va de plus en plus vite, alors pas moyen de prendre le temps de vous parler. Mais cette nuit, à cause d'un transit de Mars sur mon Milieu de ciel, comme tous les deux ans, je me voyais réclamer un micro pour parler haut et fort à un public !

Je leur aurais parlé en rap ( j'avais regardé une série Le monde de demain,de Katell Quillévéré) ou chanté en slam et j'y aurais mis de l'énergie, j'vous jure mais il aurait vraiment fallu que je me fasse violence car j'ai proféré quelques phrases dans mon lit et ça n'avait aucune allure.

Un jour, peut-être, quand j'aurai l'audace, la persévérance et l'inspiration, je concocterai une adresse à vous tous de vive voix.

Oh et puis j'ai été la témoin d'un jeu de séduction de la part d'une jeune femme envers de pauvres mâles pris en otage, comme on dit maintenant, et ça éprouve ma pruderie. Et de façon générale, il est vrai que je me sens devenir vioque car j'ai toujours une réaction de désapprobation devant les cuisses si haut dévoilées des filles. Alors qu'à 15 ans j'étais la première à porter la mini-jupe et à émouvoir les copains de mon père. Mais j'étais complètement innocente, vrai de vrai.

C'est la vie qui va, quoi ! Quand les élans seront au point mort, on sera mal, c'est sûr !

Bien à vous,

Fa la prude

 

Partager cet article
Repost0

Au milieu du bazar

Publié le par Fabie

 

Il en passe, des pensées, dans ma tête que j'aimerais vous faire partager. Pas seulement des pensées d'ailleurs mais aussi des émerveillements, des émotions quoi ...

J'essaie de faire du tri dans mes affaires, diverses, tellement diverses ... Astrologie, photo, écriture et même peinture ! Après le coup de la vache (voir le blog précédent) force est de se dire que la vie est un bien fragile, et je pense à mes enfants ou mon mari, qui devront se coltiner  tous ces carnets à peine entamés par une notation.

En voici une que je suis heureuse d'avoir retrouvée :

                  Le parfum du tilleul

                  Le fracas du pigeon

                  Qui s'envole .

                                            

L'image est seulement là pour évoquer le bruissement ...

Je continue mes recherches .

Bises de Fa

Partager cet article
Repost0

Quels temps-çi et qui l'eût cru !

Publié le par Fabie

Quelle époque ! Je me suis faite encorner par une vache dans les Pyrénées, la reine des anglais est morte, et Lisa, notre petite fille de 20 ans, vient de faire un discours à la cérémonie de l'anniversaire du discours de De Gaulle à la jeunesse en Allemagne, à Ludwigsburg devant un parterre de quelques centaines de personnes.

De mon côté, c'est plus de peur que de mal même si j'ai eu droit à l'hélicoptère depuis le bas du Pic du Midi jusqu'à l'hôpital de Tarbes. Allongée sur un brancard, j'ai pu voir combien une pale d'hélicoptère était longue mais je ne pouvais pas voir le paysage une fois installée dedans. J'ai un gros gros hématome  en couleurs réjouissantes sur le flanc droit, du mal à tousser, rire, me redresser mais la corne n'a pas touché le foie, ouf. Quelle chance !

La reine est morte, vive le roi écolo qui, hélas, n'aura sans doute pas beaucoup  voie et voix au chapitre. Et je vous le dis, ça va être la mode des chapeaux et tenues roses ou verts !

Enfin Lisa, après plusieurs épreuves de sélection, avait été sélectionnée pour parler de l'Europe et De Gaulle et tout ça, pour la France, avec un jeune allemand. Voici le lien si vous avez l'envie de regarder :

https://youtu.be/czcuR8ZQ55M

Au revoir, à la prochaine fois.

 

À savoir aussi : une belle exposition de peintures de Christine Dussaud à la médiathèque de Chateaugiron, avec des ciels tourmentés de toute beauté ...

 

Partager cet article
Repost0

Onze, zeno et autres ...

Publié le par Fabie

Aujourd'hui, c'est le 11 Juillet. Et je trouve qu'on ne s'intéresse pas assez à ce chiffre. Quand même, 11 ans, c'est l'âge où on rentre en sixième, c'est la note au baccalauréat qui te rend complètement légitime pour l'obtention du diplôme. Et puis il y a combien de joueurs dans une équipe de football, hein ?  

                                                               

Vive les onze et tous les z qui suivent jusqu'à seize. Tout change entre l'âge de 11 ans et celui de seize. Comme si la dernière de l'alphabet avait un pouvoir de décomposition dans un premier temps puis de recomposition ensuite. Et tout ça à cause des ...zhormones !!

"À Nantes, à Nantes, si tu y vas ..." Nous y sommes allés, jusque sur l'île où sont les machines dont l'énorme éléphant qui déambule avec majesté. Et puis ce pendule qui oscillera jusqu'à la fin des temps, qui sait ? Mais aussi le Mémorial de l'abolition de l'esclavage, un lieu construit au ras du fleuve pour donner une idée de ce que voyaient les esclaves pendant leur "voyage" entre l'Afrique et les Amériques ou bien l'Europe. Et puis on y apprend une chose incroyable et terrible, c'est qu'il y a encore -au moins- 250 millions d'esclaves dans le monde, dont beaucoup d'enfants ...

Nos enfants et leurs enfants, eux, ont joué, beaucoup joué. Et le souci à notre niveau matériel dérisoire mais réel, c'est de savoir quoi faire de tous ces Legos et autres briques qui se retrouvent en vrac dans de vastes caisses dans lesquelles on plonge les mains en les tripotant avec un bruit tout à fait sympathique ! D"abord force est de les nettoyer : des années de poussière au garage ... et puis les trier pour laisser au suivant une chance de bâtir quoi que ce soit. Bref, ce fut un sacré chantier . Et la photo, ce sont onze arbres (dites le à haute voix) issus d'une plantation très ancienne mais qui ont survécu.

Et il reste énormément de choses à voir à Nantes. Il faut y retourner !

Alors, pas de bains de soleil ces jours ci, d'accord ?

À bientôt ou plus tard, mais bises illico.

Fabiebaf !

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>